Témoignage expert Claudio Araujo - Portail Solidaire - Incubateur de projets
Fondation EDF
Trophées des Associations de la fondation EDF
3 octobre 2017
logo association AJFD
Témoignage association – Avenir des Jeunes Filles de Dapaong
3 octobre 2017
Voir tout

Témoignage expert Claudio Araujo

Claudio Araujo

Claudio Araujo est un expert des thématiques agricoles et environnementales pour l’Agence des Micro Projets.

Il a évalué pas moins de 7 projets depuis l’autonome 2015.

Les expert.e.s participent à la deuxième phase du processus d’instruction des microprojets. Un expert.e externe effectue, bénévolement, un travail d’évaluation technique et contextuel du projet.

Il/Elle analyse aussi la pertinence et  la pérennité des projets. A l’instar des associations et du personnel de l’AMP,  les expert.e.s utilisent la plateforme de dématérialisation ce qui leur permet d’instruire les projets partout où il/elle se trouve.

Témoignage de Claudio Araujo

“Je résumerai le rôle de juré externe en deux mots : recul et indépendance. Comme dans tout exercice d’évaluation, l’évaluateur apporte un regard nouveau et impartial entre les demandeurs de financement et les bailleurs de fond.

Cet exercice est un travail ardu et complexe puisqu’il est difficile de définir l’« évaluation ». Les méthodes techniques sont utiles à l’évaluation mais la démarche d’évaluation doit aussi avoir une visée opérationnelle et pratique. En ce sens, les projets financés par l’AMP sont un moyen de confronter les méthodes avec la mise en place des projets sur le terrain et de faire ce double lien.

Même si l’origine de la gestion de projet date du XIXème siècle, l’essor de cette discipline est assez récente (années 1960). Aussi, les méthodes et les outils contemporains de montage des projets ne cessent de progresser.

Claudio Araujo

Claudio Araujo

Durant toutes les phases du cycle de projet, de la programmation à l’évaluation ex post, la maîtrise des techniques, souvent complexes, est requise pour le bon déroulement d’un projet.

Les travaux réalisés dans le milieu académique et universitaire peuvent fournir un apport méthodologique utile aux prises de décision auxquelles sont confrontés les organismes de solidarité internationale.

Ceci peut contribuer à une présentation plus rigoureuse des problématiques rencontrées lors de la conception des projets. Il s’agit ainsi d’une stratégie « gagnant-gagnant » entre les « méthodes » universitaires et les « réalités du terrain » des organisations de solidarité.”

 

Claudio Araujo, maître de conférences à l’Université Clermont Auvergne (UCA), chercheur au Centre d’études et de recherches sur le développement international (Cerdi) et responsable du master Analyse de projets de développement.