Témoignage bailleur - Impala Avenir - Portail Solidaire
Évaluation des microprojets au Rwanda et Burundi
19 septembre 2018
Deuxième documentaire de la série “Acteurs du Développement” avec La Guilde
4 octobre 2018
Voir tout

Témoignage bailleur – Impala Avenir

Impala Avenir

Impala Avenir

Après une longue période comme donateurs auprès de plusieurs ONG de renommée internationale, Crama et Florian du Boÿs se lancent dans l’aventure de l’entrepreneuriat social et solidaire. C’est en 2014 qu’ils créent le fonds de dotation Impala Avenir pour financer directement des initiatives de la société civile pour le développement économique et social des populations en situation de grande précarité. Haïti et l’Afrique Subsaharienne sont pour commencer leurs zones d’intervention géographique ; les enfants et les jeunes, les principaux bénéficiaires de leur engagement ; les microprojets, leur cible.

 

Impala Avenir

Impala Avenir

Une ambition et des attentes

Le rôle d’Impala Avenir est d’identifier des projets de solidarité internationale, de les encourager et d’aider financièrement les associations françaises qui les portent. « Notre ambition est de financer des projets au démarrage et de les suivre sur une période maximale de deux ans. Soucieux que la contribution d’Impala Avenir soit à la fois utile et efficace, nous sommes à la recherche de projets ayant un impact significatif sur les conditions de vie des bénéficiaires. Les projets que nous étudions concernent l’éducation, la santé, le développement de microactivités. Dans tous les cas, ces projets doivent être à l’initiative de partenaires locaux proches des populations qui expriment leurs besoins et portés par des associations françaises de solidarité internationale qui assurent leur suivi » explique Crama du Boys, présidente d’Impala Avenir.

 

Partage d’expérience et sourcing de microprojets

A la recherche de visibilité et d’expertise, nous avons sollicité l’Agence des Micro-Projets. Son équipe nous a présenté sa plateforme d’appel à projets destinée aux associations. Immédiatement séduits par son contenu structuré et précis et ses facilités d’interrogations, nous avons identifié le formidable potentiel de développement que l’Agence nous ouvrait. Aujourd’hui, la plateforme de l’AMP est notre principale source de projets. A travers elle, nous avons reçu plus de 100 projets lors des deux sessions de 2016. La navigation sur la plateforme est aisée et le téléchargement des dossiers de projets particulièrement utiles. Nous apprécions à la fois sa facilité d’utilisation et le plan d’instruction des projets. Ainsi formalisés, la lecture et l’appréciation des différents projets selon des critères identiques sont facilitées. Nous pouvons rédiger notre avis indépendant et communiquer notre décision de financement directement sur l’interface. La plateforme de dématérialisation est indiscutablement un outil précieux d’instruction et de rencontre entre bailleurs de fonds et associations.

 

Béatrice Fumey-Dellemotte

Administratrice

 

Accueil