CIO : Le sport au service des Objectifs de Développement Durable - Portail Solidaire

CIO : Le sport au service des Objectifs de Développement Durable

Des propositions concrètes pour l’énergie solaire
16 février 2019
Lancement du programme Sport & Développement
13 mai 2019
Voir tout

CIO : Le sport au service des Objectifs de Développement Durable

En 2015, fait historique pour le Mouvement olympique et sportif, le sport a été officiellement reconnu comme un “partenaire important” du développement durable dans le programme de développement des Nations Unies à l’horizon 2030. Le CIO croit fermement dans la capacité du sport à contribuer à la réalisation de 11 des 17 objectifs de développement durable (ODD) fixés par le programme des Nations Unies pour 2030 :

Objectif 3 – Donner à tous les moyens de vivre une vie saine et promouvoir le bien-être pour tous à tout âge : le sport est le troisième axe de la prévention des maladies non transmissibles, lesquelles sont bien trop souvent provoquées par l’inactivité physique et une mauvaise alimentation. La pratique d’une activité physique régulière est l’un des meilleurs moyens de prévenir les maladies et affections – le sport peut donc permettre de réduire considérablement les coûts des soins de santé, de contribuer à augmenter la productivité et aider à prévenir les problèmes de santé mentale. Étant donné le lien évident entre sport et mobilité, le secteur sportif peut également être un acteur clé pour sensibiliser à la sécurité routière afin de contribuer à réduire le nombre de décès et de blessures causées par les accidents de la route dans le monde.

Objectif 4 – Fournir à tous un enseignement équitable et de qualité : l’éducation physique et le sport peuvent contribuer à une meilleure assiduité scolaire, améliorer les possibilités d’apprentissage et promouvoir un large éventail de compétences de vie et de valeurs qui permettent de forger les capacités et le développement des jeunes.

Objectif 5 – Parvenir à la parité hommes/femmes et autonomiser les femmes et les jeunes filles : le sport est une puissante plateforme pour encourager l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes et des jeunes filles. Il peut contribuer à l’amélioration de la santé et du bien-être des femmes et des jeunes filles, favoriser l’estime de soi, faciliter l’intégration sociale, remettre en question les normes sexospécifiques, offrir des débouchés pour devenir dirigeantes et accroître leur employabilité.

Objectif 8 – Promouvoir une croissance économique partagée et durable et un emploi décent pour tous : le sport est devenu une part de plus en plus importante de l’économie et – du personnel qui travaille pour les organisations sportives aux ouvriers dans les entreprises de construction qui bâtissent des infrastructures sportives – un grand créateur d’emplois. À travers la mise en œuvre de pratiques responsables, le sport peut aussi se faire le défenseur de conditions de travail décentes.

Objectif 11 – Faire en sorte que les villes soient ouvertes à tous, sûres, résilientes et durables : les villes qui investissent dans des terrains de sport et des espaces de jeu publics ainsi que dans des programmes d’activités physiques et sportives parviennent à économiser de l’argent sur les soins de santé, à lutter contre la délinquance et la violence, et à promouvoir la cohésion sociale et l’identité communautaire. Les événements sportifs peuvent également permettre d’accélérer le développement de villes durables, notamment avec des réseaux routiers et des transports publics améliorés, contribuant ainsi à la sécurité routière.

Objectif 12 – Établir des modes de consommation et de production durables : les événements sportifs sont l’occasion idéale de sensibiliser le grand public aux avantages et à la possibilité d’une consommation ainsi que de méthodes de fabrication responsables, et d’associer les athlètes, quel que soit leur niveau, et le grand public à des actions concrètes en matière de durabilité.

Objectif 13 – Prendre d’urgence des mesures pour lutter contre les changements climatiques et leurs répercussions : le monde sportif peut contribuer aux initiatives de sensibilisation lancées au niveau mondial concernant le changement climatique et fournir une plateforme pour présenter des solutions à long terme s’agissant de la gestion des ressources en eau et en énergie, de la mobilité, de la production agroalimentaire, de la réduction de l’empreinte carbone et de stratégies adaptées aux événements sportifs.

Objectifs 14 & 15 – Conserver et exploiter de manière durable les ressources marines aux fins du développement durable et préserver et restaurer les écosystèmes terrestres : la pratique quotidienne du sport dépend largement de la disponibilité des ressources naturelles ainsi que de l’existence d’écosystèmes sains. En raison de cette forte dépendance, le monde du sport peut contribuer à sensibiliser à la nécessité de protéger la vie sur terre et sous l’eau dans le contexte des Jeux Olympiques.

Objectif 16 – Promouvoir l’avènement de sociétés justes, pacifiques et ouvertes à tous : le sport est un outil précieux pour aider à prévenir les conflits. Il peut promouvoir l’intégration sociale, donner confiance et favoriser une culture de paix auprès des groupes en conflit.

Objectif 17 – Mettre en place des partenariats mondiaux en faveur du développement durable : le secteur sportif est un acteur de poids de la société civile et, en tant que tel, il peut être un partenaire efficace pour l’atteinte des objectifs de développement durable.

En savoir plus : www.olympic.org

Auriane Buridard
Auriane Buridard
ONG La Guilde - Chargée de mission Programme Sport & Développement